Parution avril 2019


Passé le solstice, la lumière des premières heures irrigue à nouveau l’interstice entre nos rideaux. L’humus dégèle tout juste et nos rétines commencent à tiédir. Dans cet éveil précoce, il est bon de refermer les yeux pour se rappeler qu’il nous faut la pénombre pour désirer. En l’absence de clarté, l'improbable reste plausible, la pensée encore fondante et les débordements, intarissables.


Ici, nous glisserons le long de berges endormies, sur les fluides qui s’écoulent de nos corps, nous laissant parfois grisés, parfois guéris.

Contributeurs

Édito, Anne Devoret
The Gaze, Hélène Planquelle
Biloba,
Anne Devoret
Sans Titre,
Maxime Lemoyne
Il pleut, Laure Samama
Pour donner nos corps à la terre et
nos têtes aux enfers (extraits)
& Fondations I, Louise Gros
Je ne dors pas la nuit
, Gaëtan Didelot
Rêver, Gabrielle Jarzynski
Salmacis VI, VII, IV, I, V
, Ingrid Maillard
Les yeux fermés, Cédric Ledoux
Kiss Me Softly, Silent Whispers
& Redemption, Hélène Planquelle

Imprimé en risographie et façonné par Quintal Éditions  à Paris en mars 2019. Tirage de 300 exemplaires numérotés.

 

Bientôt disponible à la vente

 

Using Format